Jean Messager de la lumière

Forum sur Jean messager de la lumière
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QUELQUES ENSEIGNEMENTS ET REPONSES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
carayon



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: QUELQUES ENSEIGNEMENTS ET REPONSES   Sam 11 Mar à 22:58

ENSEIGNEMENT DE JEAN ADRESSE A UNE PERSONNE QUI A PERDU UN ENFANT.
Reçu le 20.11.2004.

Quand un jeune enfant quitte votre monde, sachez qu’il vit plus réellement que vous. Tant que votre blessure est récente, il vous appartient d’essayer de trouver chaque jour une toute petite chose lumineuse, un bon souvenir avec votre enfant du Ciel, et de la garder au plus profond de votre cœur.
Que vous parents malheureux remémoriez tous les heureux évènements que vous avez vécus ensemble, qui sont des trésors, que vous partagez en ce moment avec votre enfant. Ce sont ces petites choses qui laissent entrevoir la grande Lumière et une vraie Espérance. Oui, chaque jour, essayez de transformer le temps que vous passez avec votre enfant en "vacances"; car en ce moment, il a les plus belles vacances extraordinaires que vous devez partager ensemble, c’est ce qui compte vraiment. Votre enfant vous le demande avec force. Parents malheureux, sachez que Dieu souffre avec vous, pleure avec vous car il vous aime tant.

La mort n'est pas une fin en soi, c'est un début. Celui d'une autre vie si merveilleuse, autrement avec le Seigneur ;et c’est là, qu’un jour, ensemble vous serez réunis à la table du Seigneur. Parents, ne désespérez pas ! Priez pour celui qui vous a quitté et qui a rejoint la parenté du Ciel. Bien plus vivant que vous, il bénéficie de vos prières et vous couvre de tout son amour. Il ne peut être entre de meilleures mains que celles de Jésus et de la Sainte Vierge Marie, il est tellement heureux.

N’oubliez pas que c’est à la suite du péché originel que la mort est venue dans le monde et que si Jésus a rétabli la liaison entre le Père Eternel et vous, il reste que la souffrance est consécutive aux péchés des hommes.



S’OUVRIR AUX AUTRES.
Message reçu le 20.02.2006.

Toutes les religions sont autant de fenêtres qui s'ouvrent sur le mystère de Dieu. Ne tournez pas le dos à ces fenêtres mais au contraire ouvrez-les car « vous avez des yeux pour voir et des oreilles pour entendre » car toute religion dit quelque chose du mystère de Dieu et de celui de l'homme. Quand vous serez de l‘autre coté de la rive vous comprendrez mieux tout cela.
Le dialogue doit être le but de tout chrétien afin qu’il aille encore plus loin pour sonder la profondeur du mystère du Christ. Tout chrétien qui s'engage dans l'écoute et porte un regard sur le positif s'investit dans un dialogue qui chante le plan de Dieu pour tout homme quel qu’il soit, car l'homme ne devient pleinement lui-même que dans le dialogue avec ses semblables et avec Dieu Lui-même.
En dialoguant vous ne jugez pas mais vous marchez sur un chemin d'humilité et ainsi vous semez des graines de compréhension et, un jour viendra où entre tous les hommes fleuriront des roses d’Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carayon



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: QUELQUES ENSEIGNEMENTS ET REPONSES   Sam 22 Avr à 7:04

13.04.2006.

A CEUX QUI NE CROIENT PAS A LA RESURRECTION
.

La plupart des religions du monde prônent des exigences de justice, d’honnêteté, de maîtrise de soi ou de pureté. Vous qui êtes chrétiens vous avez cet avantage d’avoir la foi en la Résurrection. C’est à partir de la Résurrection du Christ que commence réellement l’Évangile du salut. Cet Evangile devient alors vraiment une Bonne Nouvelle
Pour vous chrétien, un mort s’est relevé du tombeau ! Voilà la Nouvelle sur quoi tout est bâti. Le Christ n’est plus enfermé dans la mort. Mais il est ressuscité ! Sur votre route à tous comme à Emmaüs, il chemine, vivant, à vos côtés.
Hélas des personnes se disent chrétiennes sans croire vraiment à la Résurrection. Dans ces cas où peut être la joie de leur vie et la lumière de leur route ? Et en quoi peut consister alors la Bonne Nouvelle qu’elles ont pourtant le service d’annoncer au monde ? Ne sont-elles pas alors les plus malheureuses et les plus à plaindre des chrétiens.
Alors, votre plus intime devoir est de les sensibiliser sur la Résurrection du Christ. Oui, confirmez-leur que le Christ est Ressuscité. Qu’elles méditent sur le comportement des disciples au lendemain de la mort de Jésus au calvaire ? En tant que bons juifs ils étaient à cent lieues d’imaginer la résurrection de leur maître qui avait été cloué sur la croix tout comme le pire des bandits ! Pour eux, c’était fini et mal fini ! Abattus et déroutés par l’arrestation et la mort du Seigneur, ils ne se sont regroupés pour se serrer, tous apeurés, les uns contre les autres, «comme des animaux pendant l’orage»
Qu’elles pensent qu’après Sa Résurrection et à Ses premières apparitions, les disciples refusent encore de croire ! Cela est mentionné dans les quatre Évangiles. Qu’elles pensent également au tombeau vide qui était scellé et gardé, cela est bien précisé dans l’Évangile Il est sûr que si toutes les autorités civiles et religieuses avaient pu reconnaître en cela la moindre affabulation, elles n’auraient pas hésité un instant à le faire. Or cela n’a pas été fait ! Et personne n’a jamais pu démentir ce fait Le tombeau, ouvert, était bel et bien vide !
Une deuxième raison est qu’on ne se fait pas tuer pour une imposture ! On ne meurt pas, aux quatre coins du monde, et tout cela des années durant, pour une chose qui n’a pas existé. Les témoignages des premiers disciples sont d’autant plus crédibles que tout ce que vous savez d’eux par les saintes écritures qu’ils sont devenus des hommes réalistes, équilibrés, dûment interrogés et contrôlés, et donc réellement dignes de foi.

Si le tombeau vide était un signe évident. Il est incontestable que la vue du Ressuscité devient pour eux une grande joie. Tant à Jérusalem qu’en Galilée, il est bien clair que les apparitions du Christ sont survenues de manière inattendue, toujours en présence de plusieurs, et même parfois devant de très nombreux témoins. La diversité des circonstances, la justesse de ton, la simplicité de ces apparitions rejaillissent jusqu’à vous avec tout leur poids de vérité.
Au nom de quoi ceux qui refusent la Résurrection peuvent-ils douter de ce qui est affirmé par tant de témoins, capables de souffrir la prison et d’endurer le martyre ? Oui, au nom de quoi douter, quand on ajoute foi, sans hésiter, à tout ce que l’histoire de votre pays vous rapporte, à partir de témoignages souvent bien moins fondés et contrôlés ? Et que de fois, en vingt siècles, le Christ n’est-il pas apparu pour soutenir ici, éclairer là, votre foi en sa Présence, basée sur sa Résurrection ?
Qu’ils pensent également au fait dûment vérifiable, de la transformation de ces mêmes disciples au lendemain de l’effusion de l’Esprit ? Ils étaient apeurés, prostrés, silencieux, lâches et ces mêmes hommes sont devenus soudain ouverts et courageux. Parlant clairement, portés par leur foi et proclamant partout la bonne nouvelle et cela malgré mille difficultés, oppositions, interdictions et sévices,
Mais on se fait rarement tuer pour affirmer son ignorance ou son doute. Que dire, alors, de cet immense et incessant cortège de martyrs de la foi en Jésus Ressuscité ? N’y a-t-il pas là encore comme un signe tangible de la puissance et de la présence de Celui en qui habite corporellement la plénitude de la divinité
En cette fête de Pâques vous êtes là, appuyant votre foi sur tous ces signes qui ne sont pas une preuve pour autant. Car croire se propose à la liberté et ne s’impose pas comme une évidence. Et la seule preuve que vous ayez de Dieu, vous le savez bien, est celle de son amour pour vous. Mais vous êtes là ! Vingt siècles après, en ce dimanche qui est aussi le saint jour de Pâques, vous aussi, après, avec et avant tant d’autres, vous êtes là. Pour vivre et chanter, simplement, librement, joyeusement, votre foi en la personne du Dieu vivant. Il est ; vraiment ressuscité! Alléluia!
Dans les © unis du Seigneur Jésus et de la Sainte Vierge Marie
Jean, messager de la Lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
QUELQUES ENSEIGNEMENTS ET REPONSES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques enseignements du canon Chinois
» Quelques enseignements au format MP3
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» Enseignements bouddhistes sur youtube
» quelques champignons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jean Messager de la lumière :: Jean Messager de la lumière-
Sauter vers: